CHUTE ABRUPTE D’OXYGèNE DANS LES EAUX DU SAINT-LAURENT

Les plus récentes données sur la concentration en oxygène dans les eaux profondes de l’estuaire du Saint-Laurent ont permis de constater « une chute précipitée et surprenante », a appris Le Devoir. Le constat est tel qu’il représente une menace directe pour la vie marine de cet écosystème de plus en plus fragilisé par les impacts de la crise climatique. © Alexandre Shields...

Source: